Les nouveaux visages de l’Union Européenne

europe.jpg

Mardi 16 juillet, Ursula Von der Leyen a été élue Présidente de la Commission Européenne par les députés européens. Avec une courte majorité de 383 voix, soit 51% de suffrage favorable, cette mère de 7 enfants, francophone, anglophone et germanophone, présidera pendant 5 ans la Commission Européenne.

Animée par une conviction écologique profonde, elle souhaite mettre en oeuvre un green deal européen dès les 100 premiers jours de son mandat pour que l’Europe devienne le premier continent neutre sur le plan climatique d’ici à 2050. Ainsi, elle souhaite réduire les émissions de CO2 de 50% à 55% d’ici 2030 ; transformer partiellement la Banque Européenne d’investissement (BEI) en « une banque du climat » et la mise en place d’un fond « pour une transition juste » de 1000 milliards d’euros pour les dix années à venir.

Ursula Von der Leyen souhaite également assouplir les méthodes décisionnelles de la Commission Européenne en proposant « un droit d’initiative pour le Parlement Européen » alors que jusqu’ici seule la Commission Européenne pouvait aujourd’hui apporter un texte législatif. Enfin, elle milite pour « un nouveau pacte pour la migration et l’asile » en réformant le règlement de Dublin et en renforçant les effectifs des gardes-frontières européens à 10 000 d’ici 2024.

Parallèlement le 2 juillet, le remplaçant de Donald Tusk à la tête du Conseil Européen a été choisi. Il s’agit de Charles Michel, premier ministre Belge de 43 ans, à la carrière politique fulgurante. Parlementaire à 23 ans, ministre des affaires intérieures du gouvernement wallon à 24 ans puis ministre de la Coopération au développement du gouvernement fédéral. Son sens aiguisé du compromis permettra de conduire les travaux du conseil européen dont le rôle est de trancher les désaccords entre les états. Pro-européen libéral assumé, il est proche d’Emmanuel Macron.

A la tête de la Banque Centrale Européenne, la française Christine Lagarde ancienne ministre de l’économie et directrice du Fonds Monétaire International, sera la première femme à diriger cette institution.

Le Président du Parlement Européen élu le 3 juillet 2019 est l’italien David Sassoli. Ancien journaliste, il était vice-président du Parlement européen depuis le 1er juillet 2014.

Cette nouvelle équipe, renouvelée et féminisée donnera, j’en suis convaincu, un nouvel élan à la construction européenne.

Jean-Noël Barrot