Paris 2024: une chance pour les Yvelines, un défi pour l’avenir

Dimanche 24 septembre, j’ai eu la chance de participer au Paris-Versailles aux cotés des coureurs solidaires de L’Étoile de Martin, une association qui soutient la recherche contre le cancer chez l’enfant. Le sport peut être structurant pour la vie de chacun mais est surtout un incroyable liant pour la société. Il nous permet à tous de nous retrouver autour d’une passion commune et de soutenir les causes qui nous tiennent à cœur.

C’est la raison pour laquelle je suis heureux que nous ayons reçu l’attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 à Paris. Les Jeux offrent à la France une merveilleuse chance de rayonner dans le monde et à nos athlètes une motivation pour se surpasser afin d’accomplir leur rêve d’olympisme dans 7ans. 

Les Jeux à Paris sont une formidable opportunité pour le sport : ses athlètes, ses professionnels, ses associations, ses millions de bénévoles qui œuvrent pour développer les pratiques sportives sur notre territoire.  Mais c’est aussi l’occasion pour la France d’être le centre du monde sportif et culturel l’espace d’un mois. Les Jeux seront enfin une opportunité pour le développement économique durable de nos territoires.

Nous accueillerons dans les Yvelines les épreuves de golf au golf national de Saint-Quentin, les épreuves de cyclisme sur piste et de BMX à Montigny-le-Bretonneux, de cyclisme sur route dans la vallée de chevreuse et de VTT à Élancourt. Le château Versailles accueillera dans son enceinte les épreuves équestres.

Cette chance est donc aussi un véritable défi. Celui d’accueillir ces jeux dans les meilleures conditions possibles. Pour que les Jeux se déroulent dans les meilleures conditions il nous faut des infrastructures de transport adaptées. C’est tout l’objet de mon engagement pour défendre l’arrivée de la ligne 18 au plus tôt à Saint-Quentin et à Versailles.

Dans les années à venir nous préparerons ces Jeux ensemble – sportifs, associations, représentants, entreprises -  pour en faire un modèle d’excellence, d’inclusion et de soutenabilité.

jno course.jpg
Jean-Noël Barrot