A Cernay-la-Ville aux côtés de Christophe Vallon, agriculteur bio depuis 2000

JNB Vallon.jpg

Le 15 octobre dernier, je me suis rendu sur le plateau de Cernay à la ferme de Champart pour visiter l’exploitation certifiée biologique de 125ha de Christophe Vallon. Visionnaire, il a converti son exploitation en 2000. 18 ans après, aucun regret : si les travaux sont plus difficiles, l’obligeant en particulier à se remettre aux labours, s’ils nécessitent plus de matériel, si une baisse des rendements a été observée, celle-ci a bien été compensée par l’augmentation des prix de vente.

L'Assemblée nationale a choisi d’accompagner le monde agricole pour engager dès aujourd’hui la mutation des modes de production et supprimer d’ici trois ans l’usage du glyphosate. Il est essentiel que nos agriculteurs puissent se tourner vers des alternatives à la fois respectueuses de l’environnement et sans conséquences pour la santé publique.

Néanmoins, pour tenir compte des difficultés auxquelles sont confrontés les agriculteurs, un nouveau dispositif unique d’épargne de précaution sera institué dans le budget 2019. Avec le nouveau dispositif, les exploitants pourront déduire annuellement de leur résultat imposable une somme afin de constituer une épargne sur un compte bancaire ou sous forme de stock. En contrepartie, ils pourront reprendre cette somme à tout moment et sans condition pendant une période de dix ans.

Jean-Noël Barrot