Centenaire de l’armistice de 1918

JNB 11 novembre.jpg

Ce 11 novembre 2018, un siècle après l’armistice, j’étais présent, aux côtés des autorités militaires et civiles, aux côtés des élus, des enfants des écoles et des nombreuses personnes venues rendre hommage à nos disparus, aux cérémonies de Chevreuse, Dampierre, Versailles et Saint Rémy-les-Chevreuse.

La forte mobilisation lors des cérémonies tout comme l’organisation de nombreuses manifestations dans toute la circonscription (conférences, diffusions de films, expositions, etc), montrent à quel point, cent ans après, cette guerre suscite encore et toujours, et alors que tous les survivants ont disparu, une attention et même une passion que le temps non seulement n’altère pas mais ranime.

En soirée, je me suis rendu auprès des Scouts de France qui participaient au ravivage de la Flamme, en souvenir du sacrifice inouï, aujourd’hui presque inconcevable, consenti par tout un peuple. La France n’oubliera jamais ce sacrifice.

« A vous jeunes désabusés,

A vous de porter l’oriflamme

Et de garder au fond de l’âme

Le goût de vivre en liberté ».

Extrait du poème de John MacCrae Dans les champs des Flandres, 1915 (traduction de Jean Pariseau).

Jean-Noël Barrot