Valoriser notre patrimoine naturel et culturel

Nous avons la chance de vivre dans un environnement exceptionnel, riche de son patrimoine naturel et culturel qu’il nous appartient de préserver et de promouvoir. Je m’y emploie sans ménagement.

 Atout majeur de notre territoire, les terres agricoles sont prisées et sont régulièrement la cible d’investisseurs prédateurs. Récemment, un terrain de 4 hectares situé sur les communes de Saint-Lambert-des-Bois, Saint-Forget et Chevreuse a fait l’objet d’une promesse d’achat pour un montant s’élevant à 10 fois son prix, faisant douter de l’intention réelle de mettre ces terres en culture. Après m’être rendu à l’Élysée le 25 avril pour alerter la Présidence de la République, j’ai interrogé le 6 juin dernier, Didier Guillaume, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur le sujet. Pour se prévenir de tels comportements, je lui ai demandé que ce sujet puisse être traité dans la future loi foncière. 

 En matière de patrimoine culturel, j’ai eu le plaisir d’assister au 50e anniversaire de l’ouverture au public du château de Breteuil avec Gérard Larcher et Valérie Pécresse. L’occasion de saluer le travail de la famille de Breteuil qui accueille chaque année 120 000 visiteurs du monde entier, et notamment les enfants grâce à la mise en scène des contes de Perrault.

 A quelques kilomètres, c’est le domaine  de Dampierre qui rouvre ses portes. Afin de faciliter les travaux de restauration du site, j’ai proposé au Préfet des Yvelines qu’un comité de pilotage puisse être mis en place réunissant toutes les parties prenantes.

Jean-Noël Barrot